maman5-0

maman5-0

The fameuse question!

 

Chaque fois que je commence un nouveau boulot (comme je vous le disais, je change de travail environ tous les dix ans), je redoute le moment fatidiquefrown. Lequel me direz-vous ? Celui il où il faudra parler de mon âge. Eh oui ! parce que  juste avant ce moment,  les relations avec mes collègues  sont plus ou moins cordiales, on rigole, on échange, surtout eux d’ailleurs. Puis ça commence sournoisement par un : « qu’est ce que tu faisais avant ? » Moi : «  Avant d’être parmi vous ? » (Oui je sais je gagne du temps). «  Avant, j’étais journaliste- pigiste, mais ça c’était avant ». Waouh ! Super ! Ça doit te changer,  «  pourquoi  n’as-tu pas continué » ? « Tout simplement parce que la vie en a décidé autrement ». Normalement la conversation devrait s’arrêter là. Sauf que … «  Mais tu es toujours tellement  bien habillée ». Il faut savoir que pour  une prof, oui je suis prof, c’est comme un défi de bien s’habiller, la tendance étant plus au pull informe et au jean tombé de l’étagère du haut,  que du dernier combo Fashion du moment. «  Merci,  c’est sûrement les onze années passées dans le prêt- à - porter, ça laisse des séquelles ». Là, je sens  que doucement mais sûrement  je commence à intriguer, voire à agacer. Et puis vient The fameuse question : «  Mais  quel âge as-tu , si ce n’est pas trop  indiscret » ? Ben si c’est indiscret,  mais je sais que de toutes les façons, tu ne vas pas me lâcher  si je ne te deale  pas la doc! «  Je vais avoir 50 ans dans 8 mois ». Aie !  Je crois que je l’ai définitivement perdu cette fois. Mais c’est elle aussi, si tu ne peux pas supporter la réponse, pourquoi tu poses la question ?  «  Mais comment fais-tu ?  Quel est ton secret ? ».  Si je réponds  rien de spécial elle va s’énerver. Alors je me lance dans un : «  je fais un  régime plus ou moins macro- bio ». Visiblement  cela n’a pas l’air de la satisfaire.  Je rajoute  donc des séances  de  yoga, ce qui n’est pas totalement faux, j’ai  fait du yoga pendant un an, puis arrêté un an. J’ai voulu reprendre cette année,  mais ma prof est décédée, véridique. Une petite couche de  séances d’hypnoses ? De  marches  matinales ? Des trucs que j’aurai aimé faire ou… pas? Trève de plaisanterie,j'ai  juste envie de vous dire que l’on a l’âge de ses artères, pour l’instant j’ai beaucoup de chance. Je considère l’âge comme un numéro. Et vous qu'en pensez-vous ?

Robe: Zara

Chaussures: Zara

Photo: M.P

 

 

 



26/10/2018
18 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 69 autres membres