maman5-0

maman5-0

IL EST OU LE BONHEUR IL EST OUUUUUU?

 

Pourquoi tu n’écris plus ? On ne voit plus rien passer ! Et moi de répondre : «  pour écrire il faut que je sois de bonne humeur, il faut que je sois parcourue d’ondes positives, il me faut nager dans le bonheur ». Eh non !, je ne suis pas  comme ces poètes maudits qui ont besoin qu’on leur arrache les tripes pour pondre des merveilles. De toutes les façons, je n’ai ni  leur talent, ni leurs envies suicidaires.

Donc me voici, me voilou. Cela  veut-il dire  que la joie est revenue ? Pas forcèment !  J'ai plutôt  la chance d’avoir des sœurs dont la principale fonction est de me mettre des coups dans le derrière quand elles remarquent que je m’apitoie un peu trop  sur mon « triste sort ».

Je pense qu’elles le font par amour, mais aussi par pur égoïsme. Je suis censée être la rigolote de la bande. La plus mauvaise certes,mais la plus drôle. Les clowns  tristes, ce n’est pas vraiment  notre tasse de thé. Les clowns et les cirques n’ont plus d’ailleurs. Mais je m’éloigne du sujet principal, le bonheur.

Je pense  que le bonheur, il faut se l’inventer,se le créer. Ou du moins faire en sorte que les conditions soient réunies pour y arriver. Et c’est un peu cela que j’ai oublié de faire  ces derniers temps. Il va falloir que je fasse   du tri et redonner la place qu’il faut à mes priorités. Eloigner les pensées négatives, penser à écouter mon corps et mon coeur.

Prendre du temps pour moi, parce que  les enfants sont  gentils parfois  et chiants souvent. Je did cela parce qu'on dirait que  c’est leur taf à plein temps de rendre leur maman folle dinguo. Je leur répète souvent qu’une maman épanouie ça fait des enfants épanouis. Mais je pense que dans leurs petites têtes c’est le cadet de leurs soucis. Ils ont raison qu’ils en profitent.

Il parait que 2019, c’est l’année du neuf. C’est aussi l’année de mes 50 ans et quand on a la chance d’être aussi canon que moi à presque 50 ans (j’ai dit que je mettais toutes les chances de mon côté pour côtoyer le bonheur et ça commence par l’autoliking. Ou plutôt ça continue  «  aime des R »). Rien que pour cela je devrais arrêter de me ronger les sangs. Au fait je suis encore dans les temps, alors je vous souhaite une très bonne année 2019 et de meilleurs vœux.

 

 

Mélange subtil de coolisme et d'élègance.
Admirablement photographiée par MALEE

Mélange subtil de coolisme et d'élègance.
Admirablement photographiée par MALEE

Je boude donc je suis.

Je boude donc je suis.



16/01/2019
10 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 69 autres membres