maman5-0

maman5-0

BRINGUES SPONTANNEES # THE BLAGUE!

 

Les girls c'est samedi soir ! Yep et alors? The saturday night fever!...  Ok j'ai compris , aujourd'hui la fièvre le samedi tu l'as uniquement quand tu es malade et non parce que tu brilles sur le dancefloor. 

Vous vous souvenez quand on avait 20 ans? Je sais, c'est très loin pour certaines d'entre nous. Laissez moi vous rafraîchir la mémoire." À l'époque de jadis" , on disait : " ce soir on sort on oublie nos galères" , on mettait un jean, on appelait les bonnes copines et c'était parti pour le show.

 

Aujourd'hui c'est presque pareil mais la spontanéité en moins.

Dorénavant quand je dis je sors ce soir, cela n'a plus rien à voir avec une sortie improvisée. Que nenni ! C'est une sortie programmée deux mois à l'avance. Les mères de famille nombreuse peuvent confirmer : les sorties improvisées, spontanées, sur le pouce ne sont qu'un lointain souvenir. Ou alors, elles ne se font que si nos enfants (en bas âge) sont en colonies de vacances , chez les grands-parents, amis, cousins etc.... ou que le papa veuille bien faire  le bbsitter pour l'occasion ( s'il s'agit d'une sortie entre filles) .

Les grooves désormais, s'apparentent à une organisation de haute volée. À l'époque de mes 20 ans ( il faut que j'arrête de me faire du mal) , sauter dans un jean et partir ne posait aucun problème. Aucune contrainte je vous dis. "Today na today" dès le choix des fringues, les problèmes commencent.

 

Comment je m'habille ?

 

Aujourd'hui c'est le jean qui s'inquiète parce qu'il sait qu'il va passer un sale quart d'heure, because comme je n'arrive plus à le fermer, je vais le traiter de tous les noms. Du coup le mois d'avant la fameuse sortie, je fais le tour des boutiques à la recherche de l'heureux élu. On essaye,on rouspéte, on éructe et on fini par trouver THE jean celui qui allonge les jambes et camoufle les hanches. Le mien je l'ai trouvé chez Uniqlo (voir article je n'ai rien à me mettre)

 

Les enfants ?

Les enfants. Il faut les préparer mentalement en leur faisant comprendre qu'une maman épanouie donne des enfants épanouis. Ou la version moins soft :il faut que je sorte sinon j'en tue un. La préparation psychologique de cher et tendre est une donnée à ne pas négliger voir plus haut ( j'avais dit que je ne parlais pas des choses qui fâchent ?).

 

Le moyen transport .

 

J'habite en brousse et je ne conduis pas. Forcément ça limite les déplacements. Mais  Uber , Pee (ma sister complice), et le train sont mes meilleurs amis. Je ne choisis pas toujours la facilité, surtout quand je sors un soir de semaine. Comment vous expliquez de façon  imagée ? Cela correspond en patinage artistique à un double salto avec triple axels . Difficultés maximums. Je jongle et bosse mes horaires ou je dors chez sister sister.

Bref!

ll faut tout prévoir. Le repas du soir. Les devoirs faits. Les vêtements pour le lendemain.

The marathon quoi! Tu n'es pas encore sortie tu es déjà rinçée. Ce n'est qu'une fois la logistique effectuée que tu commences à te détendre. Ah cette fameux charge mentale. C'est loin d'être une fiction. Enfin direction le graal.

Le Graal ce soir là c'était Baloji au café de la danse à Paris. Générosité incroyable. Perfection . Ça valait entièrement la peine que (comme Ducros, référence pour les plus vieux d'entre nous) je me décarcasse.

 



01/12/2018
13 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 69 autres membres